REGIS VILLAIN La plus belle récompense du cheval: une équitation juste

La Méthode

Ma méthode de travail est simple, basée sur le fait que le cheval est un animal routinier: rassuré par l’habitude.

 

– L’adaptation à chaque cheval: un travail étudié en fonction de son niveau et de l’objectif défini.

– Une justesse recherchée entre l’apport de l’aliment,  et du fourrage, par rapport au temps d’effort et au temps de récréation accordés quotidiennement.

– Le travail à la longe: fondamental pour aider le cheval à se construire, se découvrir et se développer sans le poids du cavalier.

– L’extension d’encolure: pratiquée quotidiennement sur tous les chevaux, c’est un travail de mise en place du dos. Elle n’est pas une fin en soi mais reste indispensable dans la construction des chevaux. Attention à ne pas la pratiquer dans le tord du cheval ou en faisant de l’ombre à cette approche plus que nécessaire!!

– Le dressage: comme le disait le Docteur Pierre Pradier, “un cheval de Grand Prix CSO doit être capable de dérouler Saint Georges en dressage. Le niveau de rassemblé acquis est le même.”

– Le saut d’obstacles : le travail débute par une approche à la longe permettant de laisser le cheval se corriger puis se poursuit sous la selle, en parallèle au travail de construction physique.

– Le travail à l’exterieur: Bellifontain de naissance et amoureux profond de la nature, il m’est impossible de ne pas amener mes chevaux en trotting!

– les concours: au delà de l’attrait sportif c’est aussi un vrai juge de paix sur le travail effectué jusque là et celui encore à fournir pour attendre l’objectif fixé.

– le respect des fondamentaux 2C2A (connexion-cadence-attitue-amplitude): afin de pouvoir parler de respect de la locomotion nous nous basons sur ces fondamentaux quotidiennement et faisons appel à Julie Lavergne (élève du Dr Pradier depuis plus de 7 ans) afin de vérifier que nous sommes toujours juste dans nos propos.

– l’ethologie: un allié quotidien pour un travail constructif. Nous nous servons des quelques savoirs de base que nous possédons et n’hésitons pas à faire intervenir Sylvie Edouard (ethologue 2C2A) pour un suivi plus poussé.

screen-shot-2016-03-05-at-02-43-15

pradier

Dr. Pierre Pradier

Le Monsieur qui m’a changé à jamais.

“Le but ultime de l’équitation réside dans l’amélioration du cavalier”.

Dr. P.Pradier

Les Partenaires

Régis Villain