REGIS VILLAIN La plus belle récompense du cheval: une équitation juste

Présentation

shf-vikaRégis commence à monter, à l'âge de dix ans, aux écuries de Beaumont, dans l'Essonne chez Jean-Yves Loup qui lui apporte le goût de la compétition et la passion des chevaux ; un an après, il commence les concours d'entraînements de saut d'obstacles.

A douze ans, il rejoint Pierre et Daniel Louis qui lui font tout de suite passer son éperon d'argent et l'emmènent rapidement sur les concours officiels très rapidement (4ème et 3ème catégorie de l'époque).

Avec eux, il décroche successivement tous les titres de la ligue de Versailles (Ile de France) : 4éme catégorie, 3ème catégorie, Cadet, Junior, Seconde Catégorie et débute en parallèle les épreuves de niveau 1.35m / 1.40m avec sa jument Quaratée achetée à cinq ans.

En 1989, Jean-Pierre Bonneau prend ensuite le relais et emmène Régis au niveau International Junior avec Quaratée, Turquois et Thémis de Blagny. ; Les victoires et classements  sont nombreux en B2, B1, A2 et A1 et les progrès continuent tandis qu'il participe aux différents championnats de France, Juniors, 2ème catégorie et championnat junior, avec des classements honorables.

Il pense alors à créer sa propre entreprise, ce qu'il fait en 1992, tout en montant à mi-temps, pendant six mois, chez Roger-Yves Bost.

Cependant, malgré son très bon palmarès, Régis sent qu’il a besoin de fréquenter des structures de renom pour progresser encore et voir comment cela se passe ailleurs.

C'est pourquoi, en 1995, avec ses chevaux Thémis et Turquois, il  part trois mois chez David Broome, au Pays de Galles (GB) et enthousiasmé par cette expérience.

Plusieurs propriétaires (Thierry  de Montalembert et d'autres) lui confient leurs chevaux.

En 2004,  il va passer une saison chez Jean-Maurice Bonneau qui lui propose de monter les jeunes chevaux de ses propriétaires, qu’il emmènera jusqu’à la finale de Fontainebleau, Les chevaux d'âge, ainsi que ses chevaux, feront des Grands Prix 1.45m et 1.50m.

De 2005 à 2006, Daniel Biancamaria, ancien technicien de l’équipe de France de saut d'obstacles, confie ses chevaux à Régis, qui se classe régulièrement dans les GP 1,50m notamment avec Enzzo, Guelvia et Fidame Pierreville.

En 2007, Régis rejoint les Ecuries de La Pointe  avec certains chevaux de ses propriétaires, notamment Juvalia du Buat qui fera des 207895_1752349243549_1961480_nGrand Prix 3* et sera 4ème du critérium national, tandis que Mme Franzoni et Régis acquièrent quelques chevaux dont Ingres, qui commencera vite à beaucoup gagner, et se classera jusqu’en Grand Prix 4*.

Viendra ensuite Monark (2008), qui travaillait sérieusement pendant les heures de gloire de Ingres !

L’année suivante, Monark remporte des Grand Prix 160 (1er GP  CSI**** de Bourg-en-Bresse , 1er GP CSI*** Lummen, 1er GP Pro Elite Grand Parquet et se classe, en très bonne position,  dans tous les autres auxquels il participe.

Il ouvre à Régis la voie des épreuves par équipe et lui permet de remporter la Coupe des Nations de Bratislava (CSIO***) double sans-faute.
Monark sera ensuite vendu l’année suivante et Ingres sera mis à la retraite.

Dans la mesure de son temps disponible, et en parallèle à son activité principale de cavalier d'obstacles, Régis met en place des stages de formation d'une durée de deux jours consécutifs dans diverses écuries, à la demande.

En 2011, comme tout cavalier, il forme de nouveaux chevaux et se laisse surprendre par le potentiel de Made In La Chapel avec lequel il se classe régulièrement en Grand Prix 1,50m et 1,60m ;  avec lui, et participera à 3 CSIO-W dans les pays de l’Est, où l’équipe de France va prendre la 3ème place (Budapest)  et la 2nde place (Bratislava).

Pendant cette année, Quamikaze d'Albain et Dandiego apprennent et progressent, se classent et remportent des épreuves jusqu’à 1,50m.

En 2013, Dandiego entame les Grand Prix et Régis continue à préparer d’autres chevaux comme Rondine des Souches et Rouge Pierreville, chevaux très prometteurs.

La saison 2014 débute sur de bons résultats mais la collaboration avec les Écuries de la Pointe se termine.

Mi-2014, Régis intègre l’écurie Sens’O’Riel en tant que conseiller de Juillet à Décembre pour re-structurer l’écurie mais après évaluation, il décide de terminer cette nouvelle expérience en janvier 2015.

A la demande du CREIF, en 2015, Régis a été intervenant sur plusieurs formation jeunes chevaux.

Depuis 2015 Regis et son équipe forment chevaux et cavaliers au sein de sa propre écuries situé aux Haras de la Source à Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux, non loin de la Ferté-sous-Jouarre.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Partenaires

Régis Villain